Catherine Brun

Professeur Université Sorbonne nouvelle - Paris 3
(CNU SECTION : 09)

Thèmes de recherche :

Littérature et Histoire, Littérature et Politique (écriture du trauma et de la guerre, notamment d’Algérie) ; modalités contemporaines de l’écriture de l’événement - historique, politique, quotidien.
Littérature algérienne de langue française
Théâtre des XXe et XXIe siècles.
Pierre Guyotat, Armand Gatti, Michel Vinaver.

Principales publications :

  • Guerre d’Algérie : le sexe outragé, Catherine Brun et Todd Shepard (dir.), CNRS Editions, 2016, 320 p.
  • Michel Vinaver : une pensée du théâtre, Editions Honoré Champion, 2015, 448 p.
  • Des écritures engagées aux écritures impliquées. Littérature française (XXe-XXIe siècles), Catherine Brun et Alain Schaffner (dir.), EUD, 2015, 231 p.
  • Guerre d’Algérie. Les mots pour la dire, Catherine Brun (dir.), CNRS Editions, 2014, 327 p.
  • Algérie, d’une guerre à l’autre, Catherine Brun (dir.), PSN, 2014, 230 p.
  • Engagements et déchirements. Les intellectuels et la guerre d’Algérie, Catherine Brun et Olivier Penot-Lacassagne, IMEC/Gallimard, 2012, 260 p.
  • Pierre Guyotat, Europe, n° 961, Catherine Brun (dir.), mai 2009.
  • Pierre Guyotat, Essai biographique, Éditions Léo Scheer, mai 2005, 510 p.
  • 6 numéros de la revue A.G., Cahiers Armand Gatti, Catherine Brun et Olivier Neveux (dir.) : n° 1, « Actualité d’Armand Gatti », 2010, 240 p., n° 2, « Les cinémas d’Armand Gatti », 2011, 366 p., n° 3, « La Traversée des langages », 2012, 286 p., n° 4, « Journalismes », 2013, 382 p., n° 5-6, « Arts », 2015, 461 p.

• Programmes de recherche

Autres programmes

  • Groupe de recherche interuniversitaire sur les écritures théâtrales XIXe -XXIe siècles (GRIET XIX-XXI)

    Le groupe de recherche a été créé par trois enseignants-chercheurs de trois universités différentes : Benoît Barut (MCF Orléans, EA Polen), Elisabeth Le Corre (MCF UPEC, LIS) et Catherine Brun (Pr Sorbonne nouvelle-Paris 3, THALIM).

    Son objectif scientifique est de développer des recherches interdisciplinaires sur les écritures théâtrales des XIXe-XXIe siècles, en réunissant des chercheurs issus de la Littérature (9e section) comme des Études théâtrales (18e section) ou de la Littérature comparée (10e section).

    Le premier axe d’étude retenu, qui alimentera les trois prochaines années (2016-2019), porte sur les auctorialités théâtrales. Les questions sont nombreuses et concernent à la fois :
    • Les modalités d’autoconstruction et de présence/absence de l’auteur en son théâtre
    • Les instances de la co-création et les manifestations de la co-auctorialité théâtrale
    • La manière dont la société civile (particuliers, lois, institutions) contribue à fabriquer et définir, penser la figure de l’auteur

• Publications

Ouvrages

Articles


Actualités