Sarah-Anaïs Crevier Goulet

Post-doctorante au Centre d’études du Vivant, Université Paris 7 - Diderot
Associée au Associé au Champ d’étude en études féminines et de genres/ Littératures francophones (CREFEG/LF) :
Projet transversal « Ecritures migrantes du genre » et séminaire « Peut-on penser une écologie culturelle ? » :
Projet transversal « Ecritures migrantes du genre » et séminaire « Peut-on penser une écologie culturelle ? » ; Dictionnaire Pascal Quignard.

Thèmes de recherche :

Études de genre, Littérature du XXe siècle, Psychanalyse, Déconstruction, Littérature des femmes

Principales publications :

  • Pensées du corps. La matérialité et l’organique vus par les sciences humaines, Melina Balcazar Moreno et Sarah-Anaïs Crevier Goulet (éds.), Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2011.
  • « ’...ces traces de tomie’. La longue histoire du petit bout de peau rose », dans Pensées du corps. La matérialité et l’organique vus par les sciences humaines, Melina Balcazar Moreno et Sarah-Anaïs Crevier Goulet (éds.), Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2011.
  • "Rêve encore. Autour des différences sexuelles chez Hélène Cixous", dans Rêver Croire Penser. Autour d’Hélène Cixous, sous la direction de Bruno Clément et Marta Segarra, Paris, Éditions Campagne Première, 2010, p. 311-327.
  • "Malcastrée et médiquée. Emma Santos entre folie et dépression", Revue Frontières, sous la direction de Saint-Germain et Catherine Mavrikakis, vol. 21, n° 2, printemps 2010, p. 32-40.
  • "De l’ectogenèse au corps post-humain : pour une redéfinition de la singularité chez Hélène Cixous », dans Ecritures transculturelles. Kulturelle Differenz und Geschlechterdifferenz im französischsprachigen Gegenwartsroman, sous la direction de Gisela Febel et Natascha Ueckmann, Tübingen, Éditions Lendemains, coll. « Narr Verlag », 2007, p. 69-78.