Serge Martin

Professeur de littérature contemporaine de langue française dans le département de didactique du français langue étrangère.

Membre associé à THALIM (séminaire transversal « Littératures et anthropologie : histoires de gestes »)

Il s’intéresse conjointement aux littératures de l’enfance (voir Poétique de la voix en littérature de jeunesse Le racontage de la maternelle à l’université, L’Harmattan, 2015) et aux poésies d’aujourd’hui (voir La poésie à plusieurs voix, Armand Colin, 2010) des points de vue poétique et anthropologique et plus précisément sous l’angle de la voix et de la relation (voir son essai Voix et relation Une poétique de l’art littéraire où tout se rattache - en ligne).

Il a dirigé les dossiers de la revue Europe consacrés à Henri Meschonnic (1932-2009) et Ghérasim Luca (1913-1994) et il a publié aux éditions Champion en 2012 une poétique de la revue Les Cahiers du Chemin (1967-1977) après avoir publié deux essais d’anthropologie linguistique et littéraire consacrés à la poésie contemporaine : L’amour en fragments (Artois Presses Université, 2004) et Langage et relation (L’Harmattan, 2005).

Il est écrivain sous le nom de Serge Ritman (quinzième livre aux éditions Tarabuste en 2015 : Tu pars, je vacille).

Il anime plusieurs blogs (REDILA, Voix et relation…) et participe à deux revues littéraires (Résonance générale et Triages). Il dirige la collection « Résonance générale, les essais » aux éditions de l’atelier du grand tétras.

En savoir plus