Stéphanie Charles-Nicolas

Doctorante (CREF&G/LF) à l’Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle sous la direction de Xavier Garnier.

Thèse : Les représentations de la ville de Saint-Pierre (Martinique) avant la Catastrophe du 8 mai 1902 dans la fiction littéraire

Mots-clefs :

Géocritique, Saint-Pierre, Martinique, 8 mai 1902, représentation, fiction