Tristan GRUNBERG

Docteur en esthétique et ATER à l’université Sorbonne Nouvelle - Paris 3.

Co-directeur de l’association GRADIVA, Groupe de Recherches sur les Arts, les Images et leurs Variations.

Principales publications :

  • Blondes mythiques, co-direction, éditions du Murmure, 2012.
  • « Éternels retours : baroque, fantômes et nostalgie dans la Trilogie allemande de R.W. Fassbinder » in De l’âge d’or aux regrets, Michel Houdiard éditeur, 2009.
  • « Le Diaphane et les Ténèbres : corps de lumière dans La Charrette fantôme de Victor Sjöström » in Couleurs et lumières du Nord, Acta Universitatis Stockholmiensis, 2008.
  • « La Passion d’Orphée : ombres, lumières et clair-obscur dans L’Homme à la peau de serpent de Sydney Lumet » in Inter-Lignes, 2008.
  • « Un sang d’encre : vertiges et fantasmes de la couleur chez Alfred Hitchcock » in Les Images limites, Champ Vallon, 2008.
  • « Ces images qui rougissent… Couleurs de honte du Caravage à Fassbinder » in Les Images honteuses, Champ Vallon, 2006.

Thèse : Lieux de hantise, temps de survivance : visages du fantastique dans le cinéma de Rainer Werner Fassbinder.

Soutenue en décembre 2010