Danièle Sallenave : une écriture impliquée, une oeuvre opiniâtre Colloque

Organisateurs : Sabrinelle Bedrane, Bruno Blanckeman, Bruno Thibault

Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, salle Bourjac
17 rue de la Sorbonne, Paris 5e

Les écrivains qui participent au débat public en France sont soumis, depuis les années 80 environ, à une sorte de procès. De toute évidence ils ne peuvent plus parler au nom de la révolution : les dictatures totalitaires du XXe siècle ont refroidi toute passion pour les grandes utopies politiques. Mais le repli des écrivains ne masque-t-il pas souvent un simple accommodement au monde tel qu’il est, avec ses illusions, ses mensonges et ses abus ? Pour Danièle Sallenave, on n’aura rien résolu en disant que les écrivains sont des citoyens comme les autres, sans légitimité particulière. Au contraire ceux-ci jouent un rôle capital dans une société libre. Ils incarnent la confiance du corps social dans l’utilité du débat, dans la vertu du dialogue, dans la possibilité du changement. « Il n’y a pas de démocratie sans intellectuels ». Cependant ceux-ci doivent se garder de jouer un rôle qui n’est pas le leur : ils ne sont ni des prophètes ni des experts. Leur fonction est de dénoncer la démagogie, d’où qu’elle vienne, et par tous les moyens. Par la prise de parole publique, dans les livres et dans les journaux, dans les débats radiophoniques ou télévisés, à la tribune des colloques ou sous la coupole de l’Académie.

Prolongeant certaines des réflexions rassemblées dans un numéro récent de la revue Europe, ce colloque consacré à l’œuvre de Danièle Sallenave portera sur les engagements successifs de l’auteur mais en faisant ressortir une certaine interrogation critique sur la notion même d’engagement. Il est évident qu’on ne peut plus aujourd’hui entendre cette notion dans le sens qui était le sien, en gros, de Zola à Sartre et Beauvoir, et c’est pourquoi, nous lui avons préféré le terme d’implication.

Pour assister à la Table ronde du 14 janvier, s’inscrire avant le 9 janvier 2015 auprès de Sabrinelle Bedrane et Bruno Thibault en précisant à quel titre.

En savoir plus