De Farinelli à Bowie. L’invention de la célébrité en musique : dispositifs, figures, oeuvres. Colloque

Organisateurs : Luc Robène, Solveig Serre, Nicolas Dufetel (IReMus)

Ecole des chartes, Paris
65 rue de Richelieu, 75002 Paris

Ce colloque international se pro- pose d’interroger dans la longue durée le processus de construction de la célébrité en musique.
Il s’agit à la fois d’envisager l’invention de la célébrité dans ses aspects contextuels et conjoncturels, liés à des lieux, des espaces, des institutions et des temps spécifiques, tout en offrant la possibilité de comparer certains aspects du procès de vedettariat appréhendés a priori comme relativement stables, qu’il s’agisse de considérer le rapport d’un artiste à son public ou la structure des réseaux et les formes d’interactions qui participent à rendre un musicien célèbre.
Dans cette perspective, trois entrées seront privilégiées :
1. Les dispositifs qui participent à la fabrique de la célébrité : la critique musicale et plus largement les médias, les réseaux de diffusion, les agents artistiques, la circulation et l’économie des biens culturels, les stratégies culturelles et commerciales, le rapport au pouvoir.
2. Les figures de la célébrité : différents types de célébrités, de vedettes, de stars, leurs histoires de vie, trajectoires, carrières et éventuellement les articulations des différents domaines de la célébrité : célébrité en musique et formes de célébrités annexes (mode, cinéma, écriture, peinture).
3. Les œuvres comme matrice, support, écrin, de la célébrité : la création, les spectacles, la réception de l’artiste et de son œuvre, la diffusion et le marché des œuvres, tout ce qui permet d’identifier un artiste à un type original de création participant de fait à constituer pleinement sa célébrité.