Genres (artistiques) et genres (gender) dans les avant-gardes Journée d’étude

Organisateur : Mireille Calle-Gruber

Journée d’étude du CENEL organisée par Guillaume Bridet (membre associé EA) et Anne Tomiche, où interviendront Mireille Calle-Gruber (directrice du CREF&G/LF) et Marie Baudry (membre associée, CREF&G/LF).

Journée d’étude, Paris 13, 14 janvier 2011 : Genres (artistiques) et genres (gender) dans les avant-gardes

UNIVERSITÉ PARIS 13 CENTRE D’ÉTUDES DES NOUVEAUX ESPACES LITTÉRAIRES

Genre (gender) et genres (littéraires et artistiques)dans les avant-gardes européennes (1900-1950)

Journées d’étude organisées par Anne Tomiche (Paris 4) et Guillaume Bridet (Paris 13)

UFR de Lettres, Salle D 300

Journée du 14 janvier 2011 : Autour du surréalisme

Matinée

  • 9h30 : Merrill Cole (Western Illinois University) : « Lust Murder Sex Dolls and Other Weimar Monstrosities : Anita Berber, Sebastian Droste, and Hannah Höch in Inflation Era Berlin ».
  • 10h : Marie Baudry (Université Paris 3) : « Roman et Surréalisme : histoire d’un (mauvais) genre ».
  • 10h30 : Discussion.
  • 11h : Pause.
  • 11h15 : Mireille Calle-Grüber (Université Paris 3) : « Les yeux de la langue, l’oreille des images de Nelly Kaplan. Dans la forêt obscure du genre et des genres où l’art fabrique sa propre lumière. Et quoi de l’érotique ? ».
  • 11h45 : Annie-Richard (groupe de recherches Littérature et psychanalyse, Université Paris 7) : « Le féminin comme figure majeure de l’écriture automatique, de ‘l’écolière ambiguë’ prophétique à la rencontre réelle d’ ‘Alice II’ alias Gisèle Prassinos, le continuum femme-enfant du discours surréaliste ».
  • 12h15 : Discussion
  • 13h : Déjeuner

Après-midi

  • 14h30 : Georgiana M.M. Colvile (Université de Tours) : « La Pertinence de la biographie et de la psychanalyse dans l’interprétation de la production littéraire et plastique des femmes surréalistes ».
  • 15h : Guillaume Bridet (Université Paris 13/CENEL) : « Identité de genre et pratique des genres dans le mouvement surréaliste ».
  • 15h30 : Alexandra Bourse (Université Paris 13/CENEL) : « “Ceci n’est pas Claude Cahun”. Quand une femme en milieu surréaliste fait de la subversion des genres une arme politique ».
  • 16h : Discussion.

Contacts :