Neuroscènes Journée d’étude

Organisateurs : Vanille Roche-Fogli, Pierre Philippe-Meden (MSH Paris Nord)

Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord (MSH)
20 avenue Georges Sand - 93210 La Plaine Saint-Denis

Les jeunes chercheurs du réseau « arts du spectacle vivant et ethnoscénologie » poursuivent leurs recherches fédératives sur les rapports et les possibles relations interdisciplinaires entre sciences de la vie et arts du spectacle vivant (théâtre, danse, cirque, performance, etc.). Malgré tous les points de contact entre le milieu du spectacle vivant et celui des sciences de la vie, des malentendus peuvent se multiplier de part et d’autre : comment mettre en place des protocoles d’expérience pour les artistes ou les chercheurs pour étudier les connaissances implicites des performeurs ? Quelle conscience les neuroscientifiques ont-ils de la variabilité des résultats qui pourraient résulter d’une même étude impliquant des acteurs de différentes écoles de jeu ?
Depuis quelques années nous constatons un regain d’intérêt des études théâtrales pour les sciences de la vie, telles que les neurosciences ou l’éthologie. Des thèses interdisciplinaires (Yedda Carvalho Chaves, Vsevolod Meyerhold : un parcours à travers les processus d’incorporation. Les traces d’un héritage, 2007 ; Gabriele Sofia, La relazione attore-spettatore : storia, ipotesi e esperimentazione per lo del livello neurobiologico, 2011 ; Dorys Calvert, L’expérience théâtrale comme expérience de transformation : théâtre et neurosciences des émotions, 2014) ont été soutenues récemment qui interrogent les pratiques du metteur en scène, de l’acteur ou de l’expérience du spectateur à la lumière des découvertes contemporaines en sciences cognitives. Un cycle de conférences ayant pour thème « Teatro et neuroscienze » s’est tenu à l’Université de la Sapienza de Rome de 2009 à 2013. Une collection intitulée Cognitives Studies in Literature and Performance est éditée chez Palgrave Macmillan depuis 2011. Un sémininaire régulier sur le thème de « Danse et
science » se tient au Centre National de la Danse. Un master international « Science of Performative Creativity » a été créé à l’Université de Malte. Par ailleurs, des artistes et des scientifiques de renom poursuivent des collaborations fructueuses depuis plusieurs années. On pensera notamment à Jean-François Peyret et Alain Prochiantz ou à Kitsou Dubois et son partenariat de longue date avec le Centre National d’Études Spatiales.
Malgré tous les points de contact entre le milieu du spectacle vivant et celui des sciences de la vie, des malentendus peuvent se multiplier de part et d’autre : comment mettre en place des protocoles d’expérience pour les artistes ou les chercheurs pour étudier les connaissances implicites des performeurs ? Quelle conscience les neuroscientifiques
ont-ils de la variabilité des résultats qui pourraient résulter d’une même étude impliquant des acteurs de différentes écoles de jeu ? La journée a pour objet les questions de méthodologie de ce type de recherche nécessaire et originale.
Afin de faciliter les échanges avec le public, seront privilégiées les discussions et les réponses à des questions que nous invitons à nous adresser au préalable à l’adresse mail : neuroscenes chez gmail.com et qui seront progressivement mises en ligne sur le site : https://neuroscenes.wordpress.com.

En savoir plus