Poétiques et pratiques du chapitre du 19e au 21e siècle Colloque international

Organisateurs : Aude Leblond, Alain Schaffner, Claire Colin, Alain Pagès

Organisé par Claire Colin (CERC), Aude Leblond (EAC 4400), Alain Pagès (CRP 19) et Alain Schaffner (EAC 4400), ce colloque se tiendra sur deux sites :

  • le jeudi 21 et samedi 23 mars 2013 à la Maison de la Recherche de Paris 3, Salle Claude Simon
  • le vendredi 22 mars 2013 en Sorbonne, Bibliothèque de Littérature Générale et Comparée.

Contacts : Aude Leblond / Claire Colin

Présentation :

Bien qu’il soit un aspect évident de notre pratique de lecture quotidienne, le chapitre est un élément de poétique négligé par la critique – à l’exception de la thèse récente d’Ugo Dionne, La Voie aux chapitres, consacrée aux modes de structuration romanesque dans l’Ancien Régime. Dionne montre comment on aboutit à la généralisation du chapitrage au début du XIXe siècle. C’est alors que le chapitre se généralise, tout en perdant ses justifications narratives (roman par lettres, récits enchâssés, etc.) : paradoxalement, il devient à la fois systématique et moins visible. Apparemment, la division en chapitres n’a de fonction que locale ou contingente – simple trace, peut-être, de la parution en feuilleton. Une fois le livre rassemblé, l’unité chapitrale contribue certainement à orienter la lecture, mais elle ne retient pas pour autant l’attention, pas plus qu’elle ne s’imprime dans la mémoire. Pourtant, le chapitre comme unité minimale du roman, comme scansion ou élément structurel, sert de fil d’Ariane à l’écriture comme à la lecture. On voudrait ainsi esquisser une poétique du chapitre, en tenant ensemble les deux questions de la fabrique du texte et de sa réception, du chapitre utilisé comme moyen de production du sens et comme outil de lecture : telle est l’ambition de ce colloque.

Actualités