Autour de Museum Hours de Jem Cohen. Une méthodologie du détour Musées au cinéma. Le cinéma face au musée. Lieux d’exposition, galeries, musées imaginaires dans les films de fiction

Intervenant : Ada Ackerman

INHA
2 rue Vivienne 75002 Paris

Comme son titre l’indique, le film Museum Hours de Jem Cohen (2012) s’articule autour d’un espace muséal, le Kunsthistorisches Museum de Vienne, tant dans son économie fictionnelle que dans son propos esthétique. A partir de l’amitié qui se noue entre une Canadienne débarquant en Europe et un gardien de musée viennois, incarnant respectivement la culture de l’Ancien monde et celle du Nouveau monde, le film entend réactiver et relancer l’activité du regard propre à l’expérience de la visite au musée, qu’il s’agit de revaloriser, ou du moins de réinventer. Le film se déploie dès lors non seulement comme un relais du musée, mais aussi comme son extension. Parallèlement, le musée contamine le film et en devient le modèle lorsque les acteurs semblent procéder ou faire écho aux tableaux sur lesquels la caméra s’attarde. Museum Hours pose une méthodologie du détour permettant de voir et de regarder différemment, de poser un point de vue autre : qu’il s’agisse du musée, dès lors qu’il est pris en charge par le cinéma ; de la culture américaine dès lors qu’elle se confronte à celle de l’Europe ; de la fiction filmique du moment où elle rencontre la peinture, et inversement. Il conviendra par ailleurs de s’interroger sur le sort que réserve le film à la figure particulière du gardien de musée, élément clé du dispositif muséal tout étant supposément astreint à un régime de discrétion et d’immobilité maximales. Par ailleurs, l’on examinera les partis pris de Jem Cohen vis-à-vis de la collection viennoise : quelles oeuvres en retient-il, en tant que cinéaste ? quel parcours recrée-t-il ? Selon quelles logiques ? Comment la caméra en affecte le contenu et le sens ? Il faudra enfin se pencher sur la manière dont la fiction filmique met à profit l’espace du musée, et sur les ressources narratives que celui-ci apporte.

En savoir plus