Algérie : d’une guerre à l’autre Direction d’ouvrage - 2014

Catherine Brun

Presses de la Sorbonne nouvelle, 2014, p. 230 p.. ISBN 978-2-87854-637-8. 〈http://psn.univ-paris3.fr/ouvrage/algerie-dune-guerre-lautre〉

La guerre d’indépendance algérienne, parce qu’elle fut à la fois franco-française, algéro-algérienne et algéro-française, a surtout été pensée comme une tragédie à deux personnages, la France et l’Algérie, et comme un conflit historiquement borné (1954-1962). Elle est ici réinscrite dans un champ historique et géographique plus large et articulée aux conflits qui la précédent ou lui font suite, à la fois sur ces territoires, de la guerre de conquête à l’Algérie des années noires, et ailleurs dans le monde : en Europe, en Afrique, en Asie, en Amérique latine et aux États-Unis. Par le croisement des types de corpus (romans, essais, presse, archives politiques et diplomatiques, radio, témoignages…), des langues de référence et des expertises, sont redéfinis les éléments d’un comparatisme et déjouée la tentation ethnocentrique. L’enjeu est essentiel pour les postcolonies, c’est-à-dire aussi bien pour les pays anciennement colonisés que pour les pays anciennement colonisateurs.

he Algerian war of independence, a war of the French vs. France, the Algerians vs. Algeria and Algeria vs. France, was above all considered a tragedy between two characters, France and Algeria, and as a historically irreconcilable war. In this work, it is re-examined in a wider historical and geographical field that better articulated the conflicts that came before and after it. By crossing corpus types, languages of reference and expertise, elements of comparatism are redefined and ethnocentric tendencies avoided.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités