Analyse de Cycle de Vie appliquée à un chantier d’entretien routier sur la RN 76. Evaluation technique et environnementale d’une couche de liaison d’enrobé bitumineux pour différents taux de recyclage. Chapitre 2 : Déroulement de l’étude Chapitre d’ouvrage - Janvier 2006

Agnès Jullien, Pierre Moneron, Anne Ventura, Michel Legret, Dominique Demare, Chantal De La Roche, Michel Schemid, Céline Lachet, David Gaillard, Jack Oudin, Jean-Pierre Jacques, Lionel Odie, Bernard Meriel, Régis Boittin, Hervé Cabannes, Philippe Jumontier, Sophie Seytre, Karine Lacoste, Louisette Wendling, Michel Bernard

in Agnès Jullien (ed.), Analyse de Cycle de Vie appliquée à un chantier d’entretien routier sur la RN 76. Evaluation technique et environnementale d’une couche de liaison d’enrobé bitumineux pour différents taux de recyclage, 2006, pp. 15-26. ISBN 2-7208-2467-4

Résumé

Le concept de développement durable amène à favoriser les pratiques de recyclage des déchets issus de la route. Cependant, la généralisation de ces pratiques amène des interrogations en matière de protection de l’environnement, nécessitant de conduire des évaluations techniques et environnementales couplées. La méthodologie normalisée d’analyse de cycle de vie (ACV) est adaptée à cette double approche. Une expérimentation a été réalisée en septembre 2001 sur la chaussée de la RN 76, en appliquant la méthodologie ACV à l’évaluation du recyclage d’agrégats d’enrobés à différents taux, afin d’en évaluer les impacts sur l’environnement. Ce chantier a nécessité la collaboration de plus de 50 personnes appartenant à 11 services différents du réseau de l’équipement. Les données collectées ne sont pas toutes exploitables. L’inventaire montre que les flux ayant fait l’objet d’une collecte expérimentale ne sont pas forcément corrélés au taux de recyclage, alors que ceux calculés à partir de données bibliographiques diminuent. Ceci pose la question de la pertinence du taux de recyclage, et donc des masses de matériaux, comme paramètre influent. Une compréhension fine des procédés, pourrait permettre de relier les flux à des paramètres autres que la masse des matériaux. Les limites de la méthode ACV sont également discutées.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités