Camus et la politique Actes du colloque de Nanterre 5-7 juin 1985 - Direction d’ouvrage - 1986

Jeanyves Guérin

Actes du colloque de Nanterre 5-7 juin 1985, Nanterre : L’Harmattan, Histoire et perspectives méditerranéennes, 1986. ISBN 2-85802-677-7

Résumé

De son adhésion au Parti communiste à son projet de trêve civile en Algérie en passant par la Résistance, "Combat" et le soutien à Pierre Mendès France, Camus n’a cessé d’affronter les grands problèmes du siècle, le totalitarisme, le colonialisme, la décolonisation, le terrorisme, le racisme. Il a fait porter sa réflexion vigilante sur le fascisme et le stalinisme, lesdits de l’homme, le socialisme, l’action syndicale, la guerre. mais il ne propose ni système ni programme. Artiste, journaliste, intellectuel, i l’énonce dessaleurs, des exigences qui sont celles de la démocratie, et interpelle les forces politiques, et tout d’abord la gauche, sa "famille". Ses interventions et ses écrits politiques, jadis à contre-courant, prennent une actualité saisissante en ce temps de crise où l’esprit d’orthodoxie cède devant le pragmatisme et où les dissidents réhabilitent l’éthique. Loin de tout souci hagiographique, les historiens, politologues, philosophes, littéraires, journalistes et témoins réunis à Nanterre vingt-cinq ans après la mort de Camus ont rendu justice )à un juste dont la lucidité, la modestie et le courage nous font défaut aujourd’hui.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités