Construction du masculin et du féminin dans les productions des industries culturelles contemporaines : le cas "Elodie Bradford Article - Mars 2015

Fanny Lignon

Genre en séries : cinéma, télévision, médias, numéro spécial Les séries euro-méditerranéennes à l’épreuve du genre, mars 2015, pp. 31-48. 〈http://genreenseries.weebly.com/numeacutero-1.html〉

Résumé

Cet article se propose d’étudier, sous l’angle du genre, les raisons de l’échec d’Elodie Bradford, une série policière française qui joue sur les stéréotypes femmes/hommes et le revendique. Partant de l’hypothèse de Geneviève Sellier, qui se demande si le succès de certaines séries du même type n’est pas dû au fait qu’elles ne remettent pas réellement en cause la domination patriarcale, nous nous demanderons si, à l’inverse, ce n’est pas justement parce que cette série a voulu remettre en cause cette domination pour son public féminin, tout en répondant aux attentes traditionnelles du public masculin, qu’elle n’a pas connu le succès. Pour tenter de répondre à cette question, nous nous appuierons principalement sur l’étude du générique et du premier épisode de la série.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités