Décentrer le cosmopolitisme : enjeux politiques et sociaux dans la littérature Direction d’ouvrage - 2019

Guillaume Bridet, Xavier Garnier, Sarga Moussa, Laetitia Zecchini (dir.)

Guillaume Bridet, Xavier Garnier, Sarga Moussa, Laetitia Zecchini (dir.), Décentrer le cosmopolitisme : enjeux politiques et sociaux dans la littérature , Éditions universitaires de Dijon, Écritures [ISSN 1630-0858], 2019, p. 198. ISBN 978-2-36441-304-7

Résumé

[Ouvrage issu du colloque international "Littérature et cosmopolitisme : quels enjeux politiques et sociaux (XVIIIe-XXIe siècles) ?" qui s’est déroulé les 26 et 27 mai 2016 à l’École normale supérieure de Paris] Aujourd’hui, l’intensification des circulations crée de nouvelles formes d’exclusion. Il paraît donc important de réactualiser la notion de cosmopolitisme. Ce volume examine les voies ouvertes par la littérature depuis le XVIIIe siècle pour ’décentrer le cosmopolitisme" en dépassant la tradition élitiste et européenne, dans laquelle on l’inscrit habituellement, et en mettant l’accent sur sa dimension politique et sociale. On y trouvera donc des réflexions consacrées à des lieux, des œuvres et des pratiques qui ressaisissent la visée critique, voire émancipatrice, du cosmopolitisme. Ne sont pas oubliés non plus les écrivains, essayistes, journalistes et voyageurs, venus d’espaces culturels divers, qui ne se sont pas limités à parcourir le monde pour dire qu’ils s’en sentaient les citoyens, mais qui se sont aussi intéressés à ses marges culturelles et sociales. Ce qui apparaît ici, c’est un cosmopolitisme pluriel et ’d’en bas’ que la littérature reconfigure, parfois en lui donnant des lettres de noblesse paradoxales (éloge du vagabond, de l’exil ou de l’autodidaxie). [Source : 4e de couv.]

Voir la notice complète sur HAL

Actualités