Ecrire et créer avec les villes en mouvement [Creative Metropoles on the move] Direction d’ouvrage - 2016

Aline Bergé, Xavier Garnier, Marc Kober

2016, Villetaneuse, Itinéraires LTC, 2016

Si les villes sont des textes à déchiffrer, comme l’affirme toute une tradition de critique sémiologique, ce sont des textes qui bougent. Tel est le parti pris de ce volume dont l’ambition est de se tenir à mi-chemin entre l’anthropologie et la littérature. Nous nous intéressons à ces mouvements qui font la ville et dont l’art et la littérature sont parties prenantes. Une attention particulière est portée aux dynamiques urbaines en contexte postcolonial, dans ces espaces où la création n’est pas toujours institutionnalisée et où elle semble faire corps avec les processus de socialisation parfois hors contrôle qui travaillent de nombreuses villes du monde contemporain. Parce que les villes, ces haut-lieux du pouvoir, se referment parfois comme des pièges sur leurs habitants, c’est souvent là que s’inventent des modes de résistance multiformes, solidaires des géographies citadines, capables de capter les rythmes et les pulsations urbaines pour en faire une matière créative.

If citiscapes may be considered as textscapes to be read, following a long tradition of semiological criticism, they are textscapes on the move. The present volume occupies the middle ground between anthropology and literature, and focuses on urban shifts as conveyed by art and literature. Paying particular attention to the urban changes in postcolonial context, we will study the sites where creation has not yet been institutionalized, and where it seems to take part in free-ranging socialization processes. While cities may be strongholds of power and entrap their inhabitants, they may also elaborate various forms of resistance born of urban geographies, and capture the vibrant rhythms of the city, turning them into new creative material.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités