Ecrivains francophones en exil à Paris Direction d’ouvrage - 2012

Xavier Garnier, Jean-Philippe Warren

Karthala, 2012

Résumé

Paris soigne son image de ville accueillante pour les artistes et les écrivains venus du monde entier. Depuis très longtemps, ils sont nombreux à avoir adopté cette destination comme une sorte de patrie cosmopolite de l’art et de la littérature. S’il est connu que Paris a été, pendant la plus grande partie du vingtième siècle, la capitale de la république mondiale des lettres, la vie du groupe des écrivains franco¬phones qui s’y sont installés n’a pas encore été étudiée systématiquement. On sait pourtant que la Ville lumière a pu générer chez eux des sentiments concurrents d’attachement et de déracinement plus aigus que chez des immigrants qui n’étaient pas de langue française. Fuyant la persécution ou sim¬plement l’exiguïté de leur patrie d’origine, ces « expatriés du dedans de la francophonie » se sont sentis à la fois accueillis et repoussés par une France qui ne cessait de les fasciner. Le présent recueil s’attache plus particulièrement à une dizaine d’auteurs, des plus anciens aux plus contemporains – Tewfik al-Hakim, Elian J. Finbert, A. Strindberg, J.-J. Rabearivelo, B. Dadié, O. Socé, les « retour d’Europe » canadiens, C.-F. Ramuz, E. Ionesco, C. H. Kane, A. Djebar... – qui, à un moment ou à un autre, ont fait de Paris leur lieu de vie,réelle ou rêvée.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités