Filmer la résistance à la colonisation. Stratégies postcoloniales de mémoire et d’oubli. À propos du scénario Samori de Sembène Ousmane [Filming Resistance to Colonization. Postcolonial Strategies of Memory and Forgetting. On the screenplay of the film Samori by Sembène Ousmane] Article - 2016

Elara Bertho

Elara Bertho, « Filmer la résistance à la colonisation. Stratégies postcoloniales de mémoire et d’oubli. À propos du scénario Samori de Sembène Ousmane [Filming Resistance to Colonization. Postcolonial Strategies of Memory and Forgetting. On the screenplay of the film Samori by Sembène Ousmane]  », Cahiers d’études africaines, 2016. ISSN 0008-0055. 〈https://www.cairn-int.info/article-E_CEA_224_0875—filming-resistance-to-colonization.htm〉

Filmer l’histoire de Samori a été le grand-œuvre de Sembène Ousmane, dont il a rêvé toute sa vie et qu’il n’a pourtant jamais réalisé. Ce scénario entièrement rédigé, qui compte plus de deux mille pages, constitue un document exceptionnel. À partir de l’étude de ce texte inédit et d’entretiens menés au Sénégal, en France et en Guinée, cet article retrace les origines du projet et ses différents remaniements. L’analyse des dialogues et du récit permet également d’éclairer la vision de l’histoire coloniale du cinéaste, et ses implications idéologiques.

All his life, Sembène Ousmane’s ambition was to film the story of Samori, a dream that unfortunately never came true. The screenplay was entirely scripted and is almost two thousand pages long ; it constitutes a remarkable document. This article is based on an examination of the hitherto unpublished text and several interviews conducted in Senegal, Guinea and France. It retraces the roots of the project and its different phases. Analysis of the dialogue and storyline also offer insight into the filmmaker’s vision of colonial history and his ideological involvement.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités