HYBRIDATIONS DU RÉCIT DANS LES ŒUVRES D’ÉRIC REINHARDT Article - 2016

Françoise Cahen

Françoise Cahen, « HYBRIDATIONS DU RÉCIT DANS LES ŒUVRES D’ÉRIC REINHARDT  », Ticontre. Teoria Testo Traduzione, numéro spécial SEZIONE MONOGRAFICA - MASH UP. FORME E VALENZE DELL’IBRIDAZIONE NELLA CREAZIONE LETTERARIA, 2016, pp. 107-115. ISSN 2284-4473. 〈http://www.ticontre.org/ojs/index.php/t3/issue/view/7〉

Résumé

Les romans d’Eric Reinhardt intègrent des types de discours très hétérogènes : mathématiques, économie, médias, poésie s’y invitent. L’écrivain est aussi intéressé par le croisement des différentes disciplines artistiques : danse, architecture, musiques, peinture... Pour Eric Reinhardt, l’hybridation est un moyen de renouveler les codes du romans, en inventant de nouvelles formes, mais c’est aussi un réalisme nouveau, parce que notre société accumule les langages disparates. Le nombre croissant d’inclusions dans ses six romans révèle les facettes multiples de l’homme contemporain, qui a perdu son unité.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités