L’histoire de la Chimurenga (Zimbabwe) Seuils d’une construction partagée des savoirs - Article - 2017

Elara Bertho

Elara Bertho, « L’histoire de la Chimurenga (Zimbabwe)  », Journal des anthropologues, numéro spécial LittéRATURES & Sciences sociales en quête du réel, 2017. ISSN 1156-0428

Résumé

Nous proposons ici l’archéologie d’une formation discursive liée à la première Chimurenga, du nom de la révolte des Mashonalands en 1896 en Rhodésie, et de son rapport avec la seconde Chimurenga, du nom du Liberation Struggle qui mena le Zimbabwe à l’indépendance en 1980. Ce saut rhétorique entre les deux révoltes est effectué par les partis politiques de la résistance et par de nombreux intellectuels. Deux jalons de ce récit collectif, réinventant la tradition de manière originale sont examinés : l’arrivée de Terence Ranger à Salisbury en 1957, et le décentrement historiographique qu’il opère ; les implications politiques, religieuses et narratives d’un fait divers dans Harare en 2011. A travers l’exemple du Zimbabwe, l’article illustre ainsi un double mouvement des sciences sociales vers la littérature, et de la littérature vers les sciences sociales.

Voir la notice complète sur HAL