L’image écrite dans les livres de poèmes de Pierre Albert-Birot Article - 2017

Marianne Simon-Oikawa

Marianne Simon-Oikawa, « L’image écrite dans les livres de poèmes de Pierre Albert-Birot  », Textimage, 2017. 〈https://www.revue-textimage.com/13_poesie_image/simon-oikawa1.html〉

Résumé

Le livre de poésie a connu depuis Mallarmé de profonds bouleversements qui ont touché aussi bien ses formes, ses techniques, son processus d’édition, que sa réception. La part des avant-gardes historiques dans ces renouvellements est déjà bien connue. La contribution de Pierre Albert-Birot (1876-1967), l’est moins, et c’est à elle que nous nous intéressons. Le parcours d’Albert-Birot et la chronologie très particulière de sa poésie visuelle, pratiquée pendant trois décennies mais concentrée sur quelques recueils majeurs (La Joie des sept couleurs en 1919, La Lune ou le livre des poèmes en 1924, Les Amusements naturels en 1945), invitent à adopter une présentation elle aussi organisée dans le temps, consacrée d’abord aux années d’apprentissage qui voient Albert-Birot passer de la pratique des arts à l’écriture, puis aux années de production des poèmes visuels au cours desquelles l’image écrite prend place dans le livre.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités