Le rire cosmique de Kourouma Article - 2006

Xavier Garnier

Etudes Françaises, 2006, pp. 97-108. ISSN 0014-2085

L’ambition de cet article est de montrer que l’humour est à la fois chez Kourouma une technique d’écriture et un modalité de perception de la réalité. L’humour appliqué à des situations coloniales et postcoloniales le plus souvent difficiles, voire insoutenables, pour le continent africain, permet à Kourouma d’articuler le politique – aussi dégradé soit-il en apparence – sur le cosmique. Une telle articulation rend à l’Histoire de l’Afrique, et particulièrement depuis la conquête coloniale, toute sa dimension événementielle. Au rebours d’une idéologie coloniale tenace, Kourouma nous dit que quelque chose n’a jamais cessé d’avoir lieu en Afrique, qui concerne le monde dans sa totalité.

This article aims to show that in Kuruma’s novels, humour is both a writing device and a mode of perception of reality. When applied to colonial and postcolonial situations in Africa, situations that are most often painful, even unbearable for those who live on the African continent, humour allows Kourouma to articulate the political– no matter how watered down – and the cosmic . Such an articulation brings back to the History of Africa – and particularly since the colonial conquest – its hitherto overlooked connection to events. Against the die-hard tenets of the colonial ideology, Kourouma tells us that something never ceased to happen in Africa, something that concerns the world as a whole.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités