Les formes de la philosophie en Allemagne et en France. 1750-1830 [Die Formen der Philosophie in Deutschland und Frankreich. 1750-1830] Direction d’ouvrage - 2007

Anne Baillot, Charlotte Coulombeau, Mildred Galland-Szymkowiak

Berlin : Wehrhahn, 2007. ISBN 978–3–86525–206–7

Volume bilingue franco-allemand.Aus dem Inhalt/extraits de la table des matières : Anneke Meyer : Condillacs „Essai“ – Experiment der Einbildungskraft – Iwan d’Aprile : Moses Mendelssohn und die Form der Philosophie – Kirill Abrosimov : Comment sortir de l’espace public ? Fonctions de la forme épistolaire dans la Correspondance littéraire de Grimm 1753–1773 – Cécile Nail : Le recours à la forme du dialogue dans Rousseau juge de Jean-Jacques – Charlotte Coulombeau : Formes narrative et dialoguée dans la philosophie populaire : une théorisation et sa mise en pratique chez Johann Jakob Engel – Mildred Galland-Szymkowiak : La critique hégélienne du dialogue solgérien. Dialogue, systématicité, intersubjectivité – Charles-Henri Dépezay : Sociabilité érudite et patriotisme dans l’Allemagne de la fin du dix-huitième siècle – Frederik von Rumohr : Politische Konnotationen von Memorialbauten Karl Friedrich Schinkels im Umfeld der Freiheitskriege – Ulrike Münter : Die Verabschiedung des Laokoon-Paradigmas in der Zeichnung – Anne Chalard-Fillaudeau : Dialectique hégélienne et peinture hollandaise – Claudie Hamel : Le fragment dans les Minima Moralia. La forme comme rapport éthique de la philosophie à son objet.

Qu’est-ce que la forme d’une philosophie ? Ce recueil propose une approche de la question qui s’intéresse aux rapports entre la teneur conceptuelle d’une pensée et son expression stylistique, mais aussi aux relations de l’auteur au public auquel il destine ses textes. Il offre ainsi la perspective neuve d’une réflexion conjointe sur la question, traditionnellement traitée par la philosophie elle-même, du rapport entre forme et contenu de la philosophie, et sur le rôle joué par le cadre social, historique et politique dans l’élaboration de cette forme. Centrées sur la période-clef qui va des Lumières à l’idéalisme allemand, les contributions portent sur des systèmes, des essais, des dialogues philosophiques, mais posent tout autant la question d’éventuelles formes artistiques du philosophique.

Mit der im Laufe des 18. Jahrhunderts entstehenden Öffentlichkeit, mit ihrer Politisierung und angesichts der Emanzipation der Schriftsteller vom Mäzenatentum eröffnen sich auch für die Philosophie neue Horizonte, die nicht ohne Wirkung auf die Schreibweisen geblieben sind, für die sich die Autoren entscheiden : Essay, System, Dialog - aber auch Briefwechsel, Plastik und Architektur werden in diesem Band analysiert als mögliche Antworten auf die Frage nach den Formen der Philosophie, in Deuschland und Frankreich, am Ende des 18. und zu Beginn des 19. Jahrhunderts.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités