Nabokov, Lahougue, Edmunds : doubles, spectres et filigranes… « Nabokov, Lahougue, Edmunds : doubles, spectres et filigranes… » - Chapitre d’ouvrage - 2011

Christophe Reig

« Nabokov, Lahougue, Edmunds : doubles, spectres et filigranes… », in Anne Chamayou & Nathalie Solomon (ed.), Fantômes d’Écrivains, 2011, pp. 157-174. ISBN 9782354121266. 〈http://books.openedition.org/pupvd/773〉

Résumé

Une des caractéristiques majeures et récurrentes des textes de Lahougue, consiste en la greffe de sa prose sur les textes… qui appartiennent à d’autres. Je me propose donc de faire l’examen des effets de lecture, des déplacements et flottements de sens que ces « fantômes d’écrivains » provoquent, traînant sur le sol d’une bibliothèque imaginaire, leurs chaînes textuelles. Dans cette perspective, on verra comment la prise de textes, la captation d’héritages littéraires passe par la mise en scène d’une pseudo-rivalité. Et si, dans notre cas, « je est un autre », « tu es l’autre » ou plutôt « tuer l’autre » passe par une série d’assassinats littéraires. Toutefois, l’emprunt du style, le phagocytage des textes au prétexte de les « améliorer », paradoxalement, ressus-cite, réintroduit, là où n’attendait plus l’autre… et le fait lire dans tout son spectre.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités