Pascal Quignard ou Les leçons de ténèbres de la littérature Ouvrage (y compris édition critique et traduction) - 2018

Mireille Calle-Gruber

Mireille Calle-Gruber, Pascal Quignard ou Les leçons de ténèbres de la littérature , Galilée, 2018, p. 208. ISBN 9782718609775. 〈http://www.editions-galilee.fr/f/index.php?sp=liv&livre_id=3510〉

Résumé

« La grande pureté et la transparence de l’air, qui sont une des causes de l’intensité de la couleur bleue du ciel, produisent vers le haut du mont Blanc un singulier phénomène : c’est que l’on peut y voir les étoiles en plein jour ; mais pour cela il faut être entièrement à l’ombre et voir même, au-dessus de sa tête, une épaisseur d’ombre considérable. L’endroit convenable pour faire cette observation le matin était la montée qui conduit à l’épaule du mont Blanc » (Horace-Bénédict de Saussure). Qu’est-ce qui, pour chaque œuvre littéraire, fait épaule à l’obscurité considérable qui sera porteuse d’éblouissants étoilements ? D’émotions sans pareil ? Pour Pascal Quignard, écrivain nyctalope qui cherche les secrets du passage au noir, la littérature est cette technique ténébreuse qui fait venir le rêve et éclaire le monde de la beauté de ses images à contre-jour à contre-nuit. Ce livre, qui est une écriture adressée à une écriture, s’efforce de faire et de transmettre l’expérience intime du texte. De se faire l’écho de ce lieu où accueillir les traits de ce qui cherche obscurément à donner naissance aux mystères des origines et des fins. À cela qui appelle. Qui, décidément, s’appelle : littérature.

Voir la notice complète sur HAL