Plaisir à Mandiargues Direction d’ouvrage - 2011

Marie-Paule Berranger (dir.)

Marie-Paule Berranger (dir.), Plaisir à Mandiargues , Hermann, 2011, p. 407. ISBN 978 2 7056 8098 5

Résumé

L’oeuvre d’André Pieyre deMandiargues (1909-1991), dans sa diversité, révèle une cohésion dont il a formulé le principe : n’écrire qu’en état d’obsession. De l’Âge de craie à Tout disparaîtra, poèmes, contes, romans, théâtre, critique d’art et entretiens composent un portrait en énigme de l’auteur, saisi au miroir de son écriture. L’ouvrage propose un inventaire de ses relations électives avec le mouvement surréaliste comme avec le Nouveau roman, rend compte du dialogue qu’il a entretenu avec ses contemporains capitaux (Michaux, Jouve, Paulhan, Ponge, Ernst, Arp ou Dubuffet) et avec ceux qu’il reconnaît comme ses maîtres : Shakespeare, les élisabéthains, Dante, Nerval et surtout Baudelaire et Breton, " les grands supérieurs ". Ce livre s’est aussi attaché à la cartographie de l’imaginaire de l’écrivain, explorant la fascination pour le monde minéral et l’osmose entre les règnes, l’alchimie qu’il élabore entre le merveilleuxsurréaliste et l’érotisme noir. À l’occasion du centenaire de la naissance du poète, ce volume issu du colloque qui s’est tenu en 2009 à l’Université de Caen et à l’IMEC présente un choix d’interventions portant sur l’ensemble de l’oeuvre -poésie, récits, théâtre, critique artistique et littéraire de l’auteur. Il lui a été ajouté une bibliographie des œuvres de l’auteur et de la critique qui lui est consacrée, la plus complète à ce jour.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités