Sony Labou Tansi est-il un écrivain hors-champ ? Article - 2014

Xavier Garnier

Journal des Africanistes, 2014, pp. 195-211. ISSN 0399-0346

 : Une grande partie de l’œuvre de Sony Labou Tansi, considéré comme un des plus grands écrivains africains, reste encore inédite. La circulation invisible des textes de Sony dans un cercle sans cesse grandissant d’amis et de correspondants était, du vivant de l’auteur, un élément essentiel de la dynamique d’une œuvre qui refusait de se laisser enfermer dans un champ spécifique et oscillait entre le littéraire, le religieux et le politique. C’est à partir d’une fascination pour la pratique scripturaire que se déploie cette œuvre qui s’écrit depuis l’expérience douloureuse d’une crise du social dans le Congo postcolonial.

A major part of Sony Labou Tansi’s work is still unpublished. The invisible circulation of Sony’s texts in an evergrowing circle of pen-friends was, during the author’s life, a key aspect of a dynamic of writing which refused to be shut in any predetermined social field and was constantly wavering between literature, religion and politics. Starting from a fascination for the scriptural practice, this work developped itself out of a painful experience of social dissolution in the postcolonial Congo.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités