Un nouveau genre de vérité En quel sens l’art achève-t-il le Système de l’idéalisme trascendental ? - Article - 2010

Mildred Galland-Szymkowiak

Archives de Philosophie, 2010, pp. 467-483

L’article examine le sens de la systématisation de la philosophie transcendantale que Schelling présente en 1800 comme accomplie par l’art, " organon et document " de la philosophie. A partir d’une reconstitution du problème et de la dynamique propres au Système de l’idéalisme transcendantal, puis de la fonction systématique de la philosophie de l’art, on soutient que l’achèvement que l’art est censé accomplir prend en fait plutôt - en lien direct avec l’ambiguïté du principe du Système - la figure d’une mise en suspens, d’une indécision fondamentale entre deux voies, ultérieurement empruntées l’une par la philosophie de l’identité, l’autre par la dernière philosophie.

This article examines the significance of the systematization of transcendental philosophy which Schelling claims in 1800 to be fulfilled by art, " the organon and document " of philosophy. After reconstructing the problem and the process peculiar to the System of transcendental Idealism, as well as the systematic function of the philosophy of art, we maintain that (due to the ambiguity inherent in the System’s principle) the supposed completion of philosophy by art is in fact fundamentally unresolved, suspended between two distinct approaches which will later be taken up in the philosophy of identity and in the late philosophy.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités