Vie nue, chant faible et force majeure dans Le Très Bas de Christian Bobin Chapitre d’ouvrage - 2017

Marie-Hélène Boblet

Marie-Hélène Boblet, « Vie nue, chant faible et force majeure dans Le Très Bas de Christian Bobin  », in Brigitte Poitrenaud-Lamesi (ed.), Francesco Ora, L’heure de François d’Assise, 2017. ISBN 978-3-0343-2673-5. 〈https://www.peterlang.com/view/9783034326735/chapter-06.xhtml〉

Résumé

Depuis la fin des années 1980, Christian Bobin pose sa voix avec une discrète insistance. Le goût du silence, l’éloge du dénuement et l’apologie du vide le prédisposaient sans doute à s’approprier la figure de François d’Assise dans Le Très-Bas, Prix des deux Magots et Grand Prix Catholique de Littérature en 1992. Ce livre parut dans la collection « L’un et l’autre » créée par Jean-Bernard Pontalis aux éditions Gallimard. Cette collection, comme on sait, rassemble les vies des « autres telles que la mémoire des uns les invente ».

Voir la notice complète sur HAL

Actualités