Peinture, Résonances et analogies. De la toile à l’écran Conférence

Intervenant : Patricia-Laure Thivat

Cinémathèque du Luxembourg
Cinémathèque du Luxembourg. 17 Place du Théâtre. L 26-13, Luxembourg

Conférence plénière dans le cadre de "Le 7e Art sous influence. Tous les arts dans le cinéma en 10 leçons". Cinémathèque du Luxembourg, 14 décembre 2015 à 19 h

Le cinéma a produit des vies filmées d’artistes peintres. Le genre n’est pas sans faire songer aux Vies des artistes de Giorgio Vasari et se situe dans cet espace de création inédit où se mêlent savoir historique et subjectivité du réalisateur. Le projet se double bien souvent d’une mise en avant d’épisodes permettant la reviviscence d’un mythe : le peintre au cinéma est un personnage qui porte un regard singulier et aiguisé sur le monde mais que le monde ne peut contrôler.
Les biographies filmées se concentrent sur les figures majeures de l’histoire de l’art, célébrités des siècles passés (Rembrandt, Le Caravage, Michel-Ange, Goya), d’artistes novateurs du tournant des XIXe et XXe siècles (Toulouse-Lautrec, Modigliani, Van Gogh, Munch), mais aussi de peintres contemporains (Hockney, Pollock, Kahlo, Bacon ou Basquiat), tous à même de représenter l’image du « génial démiurge » à l’apogée de son art, et/ou la figure du « peintre maudit ». Le mythe est tour à tour questionné, revivifié par la tradition biographique ou aux prises avec une identification du cinéaste, coutumier des joies, des questionnements et des tourments de la création. Ainsi persiste l’impression d’unité propre au « genre » siégeant dans les enjeux communs posés aux réalisateurs. Au cœur de cet ensemble, la question majeure — à la fois ontologique et esthétique – des migrations possibles entre peinture et cinéma. De ces défis et de ces interrogations surgiront une diversité de pratiques filmiques, initiées à la fois par la magie de la fiction et la richesse documentaire.

En savoir plus