Enjeux politiques des arts et de la littérature

Un certain nombre de recherches menées au sein de THALIM se concentrent sur les liens qui se nouent entre les pratiques artistiques et littéraires et le devenir des sociétés dans lesquelles elles sont mises en œuvre. Des modalités de l’engagement des écrivains au cours du siècle dernier aux mouvements « artivistes » altermondialistes contemporains, nous nous intéressons à toutes les formes d’intervention et d’implication des créateurs dans les questions politiques posées par leur époque. Notre hypothèse de recherche est que les arts et la littérature ont un rôle catalyseur dans les moments d’affleurement des grandes crises sociales et politiques. Outre l’étude des œuvres et des démarches engagées, nous interrogeons également les enjeux implicites des positionnements critiques vis-à-vis des pratiques de création. Pour cela une attention particulière est portée à la façon dont l’impact social et politique des œuvres met en cause les catégories disciplinaires préalablement construites. Le travail interdisciplinaire au sein de notre laboratoire permet d’envisager ces pratiques artistiques de façon plus largement politique, et plus transnationale, en s’intéressant à des pays ou des contextes dans lesquels ces pratiques se heurtent à la censure.

En appréhendant les littératures et les arts comme interventions et non comme de simples miroirs ou applications de positionnements idéologiques, nous sommes attentifs à prendre toute la mesure des enjeux politiques et, plus généralement, sociétaux soulevés par toute démarche de création.