Écrire le 13 novembre, écrire les terrorismes

Responsable : Catherine Brun

Les travaux de l’équipe « Écrire le 13 novembre, écrire les terrorismes » s’inscrivent dans le cadre du vaste Programme de recherche transdisciplinaire 13-Novembre, piloté par Denis Peschanski et Francis Eustache et consacré à la mémorialisation des attentats dans un temps long (2016-2028).
À partir d’un corpus, nécessairement évolutif et hétéroclite (témoignages et traces – anonymes ou publiés – , « fictions », pièces de théâtre, poèmes, chansons…), il s’agit

  • de prendre en considération les interactions de la mémoire communicative et de la mémoire culturelle telles que définies par Aleida et Jan Assmann
  • d’analyser, avec la fabrique des récits et la dimension intertextuelle de la mémoire, la fabrique des mémoires elles-mêmes
  • d’observer ce que les mémoires font et défont des groupes d’appartenance et de référence

La première phase du travail se focalise sur les écritures du 13 Novembre avant d’élargir le point de vue et d’adopter une démarche comparatiste, en mettant en perspective les écritures du 13 Novembre et celles d’autres attentats, antérieurs ou ultérieurs, pour saisir des spécificités et d’éventuelles constantes, mais aussi des télescopages, des hypermnésies et des oublis.

Partenaires : l’ensemble des partenaires du Programme 13-Novembre (voir http://www.memoire13novembre.fr/partenaires-et-soutiens)

Membres de l’équipe (titulaires ou associés de THALIM) : Élara Bertho, Zoé Carle, Cécile Châtelet, Chloé Chaudet, Catherine Coquio, Xavier Garnier, Julien Hage, Tina Harpin, Louiza Kadari, Charlotte Lacoste, Tristan Leperlier, Aline Marchand, Martin Megevand, Olivier Penot-Lacassagne (MCF, P3, THALIM), Cécile Prévost-Thomas, Cécile Rabot, Lisa Romain, Marie Sorel, Tiphaine Samoyault.

Actualités