Ecrire et penser le genre en contextes postcoloniaux

Écrire en d’autres langues. Histoires et métaphores féminines en contexte postcolonial Chapitre d’ouvrage - Octobre 2017

Anne Castaing, Elodie Gaden, « Écrire en d’autres langues. Histoires et métaphores féminines en contexte postcolonial », Ecrire et penser le genre en contextes postcoloniaux , Peter Lang, Octobre 2017

A partir du paradigme littéraire de l’Inde, dès années 1920 à la période contemporaine, cet article a pour ambition d’interroger les formulations d’un langage féminin dans un contexte de subalternité, un contexte où l’oppression est à la fois culturelle, historique et épistémique, genrée et coloniale. Il vise à examiner la façon dont l’instrumentalisation du féminin dans l’Histoire de la nation et de sa construction permet l’élaboration d’une autre langue, forme de langage situé hors du pouvoir et détaché des structures d’oppression. Si cette langue peut être littéraire, la mobilisation historienne de corpus littéraires par les Subaltern Studies témoigne à la fois des ambiguïtés de ce type d’outils et de la façon dont les dynamiques du pouvoir s’articulent dans le langage même.

https://www.peterlang.com/view/prod...