Etudes Littéraires Africaines (ELA)

Littératures africaines et paysage n°39 Numéro thématique de revue - Décembre 2015

Xavier Garnier, Pierre Halen (dir.), « Littératures africaines et paysage n°39 », in Xavier Garnier, Pierre Halen (dir.), Etudes Littéraires Africaines (ELA) , Association pour l’étude des littératures africaines (APELA), Décembre 2015

Actes du colloque "La question du paysage dans les littératures africaines (28-29/09/2012)"
Textes réunis par Xavier Garnier et Pierre Halen,

L’intérêt mais aussi la difficulté d’une interrogation à propos du paysage dans le corpus des littératures africaines apparaissaient déjà dans African horizons de Christine Loflin. Le mot « hori­zons » dit à lui seul qu’il ne s’agit pas seulement d’espace, mais de point de vue sur l’espace, et aussi de temps, de mémoire, et même d’avenir. C’est dire l’importance d’une notion qui, cepen­dant, peut aussi être soupçonnée d’être trop liée à la perception occidentale de la nature, et notamment à l’histoire de la peinture européenne, plus tard à l’histoire de la photographie coloniale. S’il existe, de toute évidence, de nombreuses vues paysagères de l’Afrique, qui ont été largement diffusées dans le monde par la littérature, la photographie et le cinéma, sans oublier les anciens « diaporamas » coloniaux, en revanche on peut se demander s’il existe des paysages africains, construits par des points de vue africains, ou encore dans des langues et des cultures africaines. En d’autres termes, on peut se demander si le writing back consiste à cet égard plutôt dans une ignorance, voire un refus du paysage, ou plutôt dans un détournement de l’outil paysager au service, désormais, de fins propres.