Europe numéro 1056 Numéro thématique de revue - Avril 2018

Marianne Simon-Oikawa, Carole Aurouet (dir.), Europe numéro 1056 , Avril 2018

Un artificier de la création, un homme rare parmi les poètes et les artistes de son époque : tel est le jugement que portait Apollinaire sur Pierre Albert-Birot en 1917. Venu tard à la poésie, après une première carrière de peintre et de sculpteur et une longue période d’insatisfaction, Pierre Albert-Birot (1876-1967) fut un infatigable expérimentateur. Tour à tour éditeur, imprimeur, homme de théâtre, scénariste, mais avant tout et partout poète, il fut l’auteur d’une oeuvre à bien des égards pionnière.
Fondateur de la revue SIC (1916-1919), il y accueillit les créateurs les plus audacieux de son époque : Apollinaire, Soupault, Reverdy, Tzara, Picasso, Zadkine... Dans son oeuvre personnelle, il innova dans des domaines aussi variés que la poésie visuelle (poèmes-affiches, poèmes-pancartes), la poésie sonore (poèmes à crier et à danser), le théâtre (pièces pour marionnettes, théâtre circulaire) ou le cinéma avec ses ciné-textes poétiques. Il s’illustra dans le haïku comme dans l’épopée, avec son Grabinoulor, une coulée de près de mille pages sans aucun signe de ponctuation... En éclairant sous de multiples facettes le parcours peu commun de ce créateur joyeusement moderne, ce cahier d’Europe nous invite à prendre la mesure d’une création démultipliée, au confluent des avant-gardes.
Carole Aurouet, Marianne Simon-Oikawa, Arlette Albert-Birot, Mikaël Lugan, Giovanni Lista, Montserrat Prudon-Moral, Hélène Cazes, Roland Huesca, Debra Kelly, Madeleine Renouard, Sophie Lesiewicz, Jean-Pierre Bobillot, Didier Plassard, Anne Reverseau, Julien Blaine, Pierre Albert-Birot.

https://www.europe-revue.net/produi...

Actualités