Excès et métaphore

« Images, Imaginaire et Langage chez Henri Michaux » Chapitre d’ouvrage - Janvier 2018

Alice Yao Adjoua N’Guessan, « « Images, Imaginaire et Langage chez Henri Michaux » », in Marie-Christine Séguin et Éric Hendrycks (dir.), Excès et métaphore , Les presses universitaire Institut Catholique de Toulouse, Janvier 2018

Le vingtième siècle fut le siècle des images. Les poètes étaient dans une logique d’exploration du langage ; les écarts, les associations incongrues ont connu une explosion dans la poésie de cette époque. L’image enrichit le langage et apporte une certaine forme d’éloquence et d’originalité aux textes littéraires. Dans la poésie de Michaux, les rapprochements par analogie sont des explorations langagières. Ils ont aussi une valeur de communication des révélations de l’imaginaire. Ils sont nécessaires voire indispensables pour la traduction de certains phénomènes qui émanent de l’imaginaire, du sensationnel et de l’émotionnel. La comparaison et la métaphore apparaissent comme le pont par lequel l’imaginaire et le réel se connectent.

http://www.puict.fr/livre/fiche/exc...

Actualités