Jean Vauthier, un poète de la scène

Le rire de Vauthier (pp. 173-181) Article - Février 2016

Olivier Penot-Lacassagne, « Le rire de Vauthier (pp. 173-181) », in Corinne Flicker (dir.), Jean Vauthier, un poète de la scène , Honoré Champion, Février 2016

Jean Vauthier (1910-1992) s’inscrit dans la révolution théâtrale des années 1950 et illustre son versant poétique, aux côtés d’auteurs tels que Jean Genet ou Georges Schehadé. Salué d’emblée comme « le dernier enfant d’une grande, très grande famille de poètes » (Morvan Lebesque), il a été qualifié de « baroque », en raison de l’exubérance de sa langue, du mélange du sublime et du bouffon, de son admiration pour les Élisabéthains. Son théâtre a été servi par les plus grands acteurs et metteurs en scène, de Gérard Philipe à Maria Casarès et Judith Magre, d’André Reybaz et Jean-Louis Barrault à Marcel Maréchal. En l’honneur du Centenaire de sa naissance, qui a inauguré le premier colloque qui lui a été consacré, chercheurs, comédiens et metteurs en scène se sont réunis autour de cinq problématiques majeures : dimension biographique à travers souvenirs et témoignages, questions de dramaturgie, héritages et influences, adaptations et réécritures, passage du texte à la scène.

http://www.honorechampion.com/fr/ch...