Les listes noires de 1944 Ouvrage - 2016

Jeanyves Guérin, Les listes noires de 1944 , Presses Sorbonne Nouvelle, 2016

Le listage des indésirables remonte à l’Antiquité. Il s’est beaucoup pratiqué dans la France des années 1940. Le Comité national des écrivains, à peine sorti de la clandestinité, dressa une première liste de personnalités infréquentables en septembre puis une seconde octobre 1944, suscitant un large débat qui eut ses ténors, dont Mauriac, Paulhan, Aragon, Camus, et ses activistes. Certains auteurs compromis, de Brasillach à Céline, durent rendre des comptes, d’autres règlèrent leurs comptes.

C’est l’histoire de la collaboration et de la résistance littéraires puis de l’épuration de la république des lettres qui est ici revisitée à partir de journaux et d’archives aujourd’hui accessibles mais aussi de pièces et de romans. L’événement a laissé des traces profondes, où se mêlent malaise et rancoeurs. Soixante-dix ans après, elles sont encore vives.

Prix 2017 de l’Académie des littératures 1900-1950