Les Littératures africaines. Textes et terrains Ouvrage - 2011

Xavier Garnier, Virginia Coulon, Les Littératures africaines. Textes et terrains , Karthala, 2011

Ce livre est un hommage à Alain Ricard dont les recherches, menées à la croisée de l’anthropologie culturelle, des sciences de la communication et de la littérature comparée, ont été un apport considérable pour une meilleure connaissance des dynamiques littéraires et artistiques sur le continent africain.
La prise en compte des pratiques des textes en Afrique est indispensable à une compréhension du phénomène littéraire. La science des textes, telle que l’a pratiquée Alain Ricard, passe par un travail de terrain qui nous permet de prendre la mesure de la vie littéraire du continent et de son impact sur les réalités sociales et humaines. C’est en particulier le sens du combat qu’il a engagé en France pour la reconnaissance des littératures en langues africaines.
En plaçant son travail sur une échelle continentale, Alain Ricard a attiré l’attention sur l’importance de la spatialité de l’Afrique. L’identification des épicentres littéraires (Ibadan, Lomé...), ses axes de transferts culturels, ses lieux de mémoire, etc., ouvre toute une géographie littéraire encore à mettre en oeuvre.
La science des textes est tout autant une science de l’homme pour Alain Ricard, qui a interrogé l’acte créateur à travers la figure d’écrivains singuliers comme Felix Couchoro, Wole Soyinka ou Ebrahim Hussein. Il a su montrer comment, en jouant avec de multiples contraintes dans le cadre d’une littérature « hors-champ », de nombreux auteurs africains ont trouvé, de façon remarquablement inventive, les voies de la création.