Les nuits parisiennes XVIIIe-XXIe siècle Ouvrage - 2015

Antoine de Baecque, Les nuits parisiennes XVIIIe-XXIe siècle , Seuil, 2015

Les nuits parisiennes sont un monde à part. On peut, selon les époques, y jouer aux cartes dans des hôtels particuliers avec les lettrés et les aristocrates, s’y afficher en dandy à l’opéra ou dans les fêtes impériales, se griser dans la foule des boulevards, s’encanailler dans les caf’conc’ ou dans les cabarets de Montmartre, boire avec les peintres et les écrivains dans les bars de Montparnasse ou dans les caves de Saint-Germain-des-Prés, danser le rock avec les yéyés au Bus Palladium, découvrir le punk et la New Wave au Palace…
À Paris, "la Nuit" est un genre littéraire, décliné en mémoires, chroniques, reportages, poèmes, chansons, essais. On la retrouve dans des documents d’histoire peu exploités éclairant des mentalités noctambules ancrées dans leur temps. Elle a aussi engendré ses imagiers, ses peintres, ses photographes, ses cinéastes, hommes d’images qui ont été autant témoins qu’acteurs des fébriles nuits de la capitale.
Des illuminations royales de Louis XV aux discothèques en passant par la "nuit absolue" fin de siècle avec ses boulevards illuminés et ses danseuses de cancan, c’est l’histoire tourbillonnante de cet espace nocturne sans cesse réinventé qu’Antoine de Baecque nous restitue avec érudition.

Actualités