Pour une sociopoétique du vieillissement littéraire. Figures du vieil escargot Ouvrage - 2015

Marie-Odile André, Pour une sociopoétique du vieillissement littéraire. Figures du vieil escargot , Éditions Honoré Champion, 2015

Existe-t-il un âge littéraire des écrivains ? Peut-on décrire le processus de leur vieillissement littéraire en relation avec la réception de leur œuvre et la reconnaissance progressive dont elle fait l’objet ? Et qu’en est-il surtout des effets de ce vieillissement sur l’écriture ? Interrogeant les œuvres tardives d’un grand nombre d’écrivains du XXe siècle – Colette, Roger Martin du Gard, Robert Pinget, Annie Ernaux mais aussi Mauriac, Cocteau, Sartre, Beauvoir, Gary ou Sarraute – cet ouvrage se propose d’articuler réception et production des œuvres afin d’analyser les postures et les poétiques qui s’élaborent dans les textes de la fin. Il cherche par là à poser les bases d’une méthode qui rende compte des différentes « manières de vieillir » des écrivains et permette de penser autrement les rapports que leurs œuvres entretiennent avec le temps littéraire.

Marie-Odile André est maître de conférences HDR en Littérature française à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Elle travaille plus particulièrement sur la réception des œuvres littéraires et la littérature narrative des XXe et XXIe siècles.

http://www.honorechampion.com/fr/ch...

Actualités