Revue Critique n° 824-825 : Pierre Guyotat

L’inextricable (pp. 98-109) Article - Février 2016

Catherine Brun, « L’inextricable (pp. 98-109) », Revue Critique n° 824-825 : Pierre Guyotat , Editions de Minuit, Février 2016

Critique est une « revue générale des publications françaises et étrangères ». Elle propose chaque année à ses lecteurs neuf numéros, dont trois doubles.

Depuis un demi-siècle, l’œuvre de Pierre Guyotat, né en 1940 à Bourg-Argental, fascine et fait scandale. Entrée dans l’espace public avec Tombeau pour cinq cent mille soldats, en 1967, puis avec Eden, Eden, Eden (interdit à sa parution en 1970), cette entreprise de refondation de la langue et de la fiction est aujourd’hui considérée comme un des monuments les plus importants de la littérature et de l’art de la seconde moitié du xxe siècle et du début du xxie siècle.
D’emblée, elle a suscité l’admiration et la peur, par sa brutalité, par ses mises en scène de la sexualité, ainsi que par la violence faite au français ; et cette peur a parfois voilé l’éclat d’une œuvre dont, en 1970 déjà, Roland Barthes, Michel Foucault, Michel Leiris et Philippe Sollers avaient salué l’éminence.

http://www.leseditionsdeminuit.fr/f...