Travailler pour les morts Ouvrage - 2010

Travailler pour les morts , 2010

Travailler pour les morts, Politiques de la mémoire dans l’œuvre de Jean Genet

Mélina Balcazar Moreno

Paris : Presses Sorbonne Nouvelle, 2010

Présentation de l’ouvrage

"L’adresse de l’ami mort est pour Jean Genet source d’écriture. Elle lui donne la force d’élaborer une œuvre singulière, une œuvre qui ne cherche pas à consoler, refuse les images convenues du deuil et s’emploie à faire de la disparition de l’autre une survivance, un événement qui ne nie pas la perte.

Comment écrire devant la mort ? Comment parler aux morts ? Non seulement dans l’intimité mais aussi dans l’espace public où tous n’ont pas le même droit d’être pleurés ?

Jean Genet cherche ainsi à inventer une mémoire nouvelle : une mémoire politique ouvrant sur le futur de l’art -cet "art de clochards supérieurs" (L’Atelier d’Alberto Giacometti) qui fait de la misère de formes un trésor."

Actualités