Approches plurielles du fait théâtral (2013-2014)

Organisateurs : Catherine Brun, Jeanyves Guérin, Marie-Madeleine Mervant-Roux

La réunion, dans l’UMR THALIM (Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité), de deux équipes aux traditions épistémologiques et critiques diverses – « Écritures de la modernité », essentiellement attachée à la textualité théâtrale, et « ARIAS », davantage tournée vers les arts et en particulier les arts du spectacle – nous a incités à constituer nos approches disciplinaires en objets d’interrogation.

Pour ce faire, il a paru souhaitable de commencer – ce sera le sens de cette première année de séminaire – par poser des jalons susceptibles à la fois de retracer l’histoire des études et des recherches théâtrales en France depuis le premier vingtième siècle, et de resituer le fait théâtral au croisement d’approches disciplinaires elles-mêmes diverses : philosophie, anthropologie, sociologie, génétique, etc. Ce sont donc de grandes figures, soucieuses de porter haut le « fait théâtral » qui seront d’abord abordées : Gustave Cohen, Etienne Souriau, Jacques Scherer, Jean Duvignaud, mais aussi l’histoire de lieux de mémoire qui sont autant de lieux fondateurs, comme la Revue d’Histoire du Théâtre ou la Société d’Histoire du théâtre qui sera esquissée.

Ces approches, délibérément plurielles, fortement historicisées, devraient aider à penser les termes et les enjeux de points nodaux (lieux de différends et de tensions) dont les origines tendent trop souvent à se perdre ou à devenir légendaires.

Organisé par : Catherine Brun (EA 4400 « Écritures de la modernité », en délégation à l’UMR 7172 ARIAS), Jeanyves Guérin (EA 4400 « Écritures de la modernité »), Marie- Madeleine Mervant-Roux (UMR 7172 ARIAS)

En 2013/2014, les séances auront lieu les samedis, de 9h30 à 12h30, sur le site de l’INHA (2 rue Vivienne, 75002 Paris)

Séances du séminaire

Séance(s) passée(s)

Actualités