Jacques Roubaud, "le grand incendie de Londres"

Organisateurs : Dominique Moncond’huy, Alain Schaffner

Ce séminaire, qui entend être pérennisé au-delà de la seule année universitaire 2019-2020, se donne un triple objectif.
D’une part, il sera essentiellement consacré au ‘grand incendie de londres’, œuvre monumentale, enrichie encore de plusieurs textes clairement périphériques (Parc sauvage…) et de sa propre (et en partie délibérée) incomplétude. Il s’agira d’analyser la genèse et les enjeux du livre, les relations qu’il entretient avec d’autres textes de Roubaud directement rattachés à lui, mais encore de réfléchir à son statut exact au regard de l’œuvre de l’auteur dans son ensemble. Il la revisite, la commente, l’escorte en tout cas, et sur un mode paradoxal à plus d’un titre – en même temps qu’il en constitue comme un miroir, livre-tombeau élevé pour dire une destruction, lieu en prose d’où contempler la démarche d’une vie de poète.
D’autre part, et compte tenu des singularités d’un livre-somme qui permet précisément d’embrasser toute la démarche créatrice roubaldienne, ce séminaire entend également constituer un lieu de rendez-vous des chercheurs et enseignants-chercheurs qui s’intéressent à Roubaud, un lieu où faire connaître (et développer !) projets et recherches liés à ses œuvres.
Enfin, la nature même du ‘grand incendie de londres’ autorise, nécessite même sans doute d’élargir le propos à une réflexion sur l’espace du texte, l’hypertextualité, le recours à la couleur etc., bref un certain nombre d’enjeux liés au statut même du livre à l’ère du numérique, aux manières nouvelles de penser le texte (et de les mettre en œuvre !), sa production comme sa réception.
Le séminaire trouvera chaque année un prolongement dans une journée d’étude ou un colloque, qui donneront lieu à publication.

Séances du séminaire

À venir

Séance(s) passée(s)

Actualités