« La lettre et la ligne II (2019-2020) » Cycle de conférences CEEI-Thalim 2019-2020

Organisateurs : Hélène Campaignolle-Catel, Marianne Simon-Oikawa, Centre d'étude de l'écriture et de l'image

Le Cycle de conférences CEEI-THALIM se tient pour la 4e année dans les murs de l’INHA. Organisé en 2018-2019 par Hélène Campaignolle-Catel et Marianne Simon-Oikawa, il vise à développer une réflexion sur les formes matérielles de l’écriture, dans la lignée des réflexions menées au Centre d’étude de l’écriture et de l’image créé par Anne-Marie Christin en 1982. Comme les années précédentes, le cycle sollicitera le réseau du CEEI, les chercheurs associés de Thalim et des intervenants extérieurs, dans une configuration interdisciplinaire et ouverte aux formes non occidentales de l’écrit. Chaque séance sera l’occasion d’une présentation permettant d’interroger l’articulation entre signes et supports de l’écrit (épigraphique, manuscrit, typographique, calligraphique, etc.) et sera suivie d’une discussion collective. Les séances ont lieu – sauf exception – le mardi de 14h à 16h en salle Mariette ou Vasari (INHA 2 Rue Vivienne, 75002 Paris).

https://ceei.hypotheses.org/6563

Séances du séminaire

À venir

  • La lettre poétique et la ligne musicale

    La prochaine séance du cycle de conférences « La lettre et la ligne » aura lieu le mardi 10 décembre 2019 à l’INHA (2 rue Vivienne, 75002 Paris), en salle Mariette, de 14h à 16h. Nous y accueillerons Véronique Alexandre Journeau (CREOPS) sur le thème « La lettre poétique et la ligne musicale ». Violaine Anger (Université d’Evry Val d’Essonne) sera discutante.

    Présentation de la conférence par Véronique Alexandre Journeau :

    Un genre de poésie chantée, né à la fin des Tang (唐), connaît un essor remarquable sous les Song (宋, 960-1279) : c’est le règne du « ci (詞) » poème chanté, genre populaire aussi bien que savant. Les poètes doivent composer sur une mélodie donnée et perfectionnent lors de joutes poétiques, au gré de la circulation d’une coupe de vin, l’art et la manière de faire se correspondre la lettre poétique et la ligne musicale, correspondance qui est l’objet de la conférence.

    Véronique Alexandre Journeau, docteure en musicologie (Sorbonne Université) et en sinologie (Université Paris Diderot), actuellement chercheure HDR au Creops (Centre de recherche sur l’Extrême-Orient de Paris Sorbonne), est l’auteur de nombreux articles (en français, anglais et chinois) et d’ouvrages dont Poétique de la musique chinoise (L’Harmattan, 2015). Depuis 2009, elle est la directrice de la collection « L’univers esthétique » (Paris, L’Harmattan, site : http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=collection&no=786) ; depuis 2010, elle dirige, en partenariat interuniversitaire, l’équipe de recherche interartistique et interculturelle LangArts (site : https://langarts.hypotheses.org) dont les publications les plus récentes sont : L’instant et l’essence de l’inspiration à la croisée des arts et des cultures (à paraître en décembre 2019), Du signe à la performance – La notation, une pensée en mouvement (2019) et Penser l’art du geste en résonance entre les arts et les cultures (2017).

    INHA
    2 rue Vivienne 75002 Paris (salle Mariette ou Vasari)

Actualités