Paons, dragons et lions ailés : le bestiaire fantastique de l’art oriental, ses circulations et ses réinventions européennes (18ème-20ème siècles) Colloque

Organisateurs : Isabelle Gadoin, Vanessa Alayrac-Fielding (Université de Lille 3), Laurence Chamlou (Université de Reims)

Programme : Projets ARIAS/LabEx TransferS

Musée des Arts Décoratifs
111 rue de Rivoli 75001 Paris

COLLOQUE SUSPENDU, transformé en projet de publication

Présentation

L’âge d’or de l’Orientalisme, du dix-huitième au début du vingtième siècle, voit un certain nombre de motifs décoratifs orientaux s’infiltrer dans la culture européenne.
Les nombreuses « Grammaires de l’ornement » produites à la suite de l’encyclopédie pionnière d’Owen Jones (1856) privilégient largement les motifs abstraits typiques de l’art islamique, purement géométriques ou d’un naturalisme stylisé ; pourtant, les motifs figuratifs, et notamment animaliers (eux aussi présents jusque dans l’art islamique), saisissent eux aussi l’imaginaire collectif et donnent lieu à de multiples appropriations, réinterprétations et variations – parfois même au mépris de leur histoire. Ainsi, symbolistes et esthètes s’emparent de la figure du paon pour en faire le symbole par excellence du Japonisme, en ignorant sa présence en Chine, en Inde, en Perse ; les sinuosités de l’Art Nouveau se délectent des courbes du dragon, dans l’oubli de ses origines chinoises ; les lions ailés du passé pré-islamique moyen-oriental sont redécouverts à travers les récits de fouilles en Mésopotamie et recréés pour le grand public dans les décors d’expositions nationales ou internationales ; et bien d’autres exemples du bestiaire fantastique oriental pourront être convoqués : phénix, simurgh, griffons, lamassus et autres créatures fabuleuses.
Il ne s’agira pas d’établir un historique de ces motifs ou de suivre le chemin des errances qui les amenèrent en Occident, mais de plonger au cœur de la logique de la réception de l’Orient par l’Occident du dix-huitième siècle au début du vingtième siècle, en analysant la manière dont les motifs figuratifs orientaux devinrent à la fois creusets et agents de transferts esthétiques et culturels, et en étudiant les discours tenus sur ces motifs.

On cherchera ainsi à saisir les modalités de leur appropriation par les cultures européennes, les mécanismes de leur redéfinition ou réinterprétation, et les étapes de leur copie, de leur stylisation ou de leurs déclinaisons nouvelles dans l’art occidental – sans oublier de s’interroger sur les « contresens fertiles » de certaines de ces réappropriations.

On interrogera la plasticité formelle et culturelle particulière à ces motifs (peut-être liée à l’hybridité fondatrice de certains d’entre eux, tels que le lion ailé, mi-félin mi-oiseau, ou le dragon, mi-reptile mi-rapace ?), leur permettant d’être investis de significations changeantes, mais aussi de faire l’objet de nombreux transferts intermédiaux, entre arts du livre, céramiques, textiles, décors architecturaux, etc.

Plus largement, on suivra les tensions culturelles induites, lorsqu’un symbole chargé de signification (que celle-ci soit religieuse, spirituelle, dynastique ou politique) devient simple élément décoratif : sa redéfinition comme ornement est-elle simple perte de sens, ou réinvestissement nouveau ? Et serait-ce le destin d’un motif décoratif que de se voir ainsi constamment redessiné et resémantisé, y compris d’une culture à l’autre ?

English version
Complete program in english

Programme - A CONFIRMER

Des récits de voyage aux catalogues : les premières voies de transmission des motifs orientaux
10h | Elsa Dikkes — François de Bray : Works of lacquer and routes of cultural transmission in Early-Modern Europe
10h30 | Kiraz Karavit — How the Central Asian Peasant became “div” in Europe
10h50 | Pia Schmitt — Japanese animals in Art Nouveau books

11h10 discussion & pause café
11h30-13h visite du Musée des Arts Décoratifs
13h déjeuner

Les motifs orientaux de l’art nouveau
15h | Sergey Vinokurov & Ludmila Budrina — Japanese Dragons from Paris Collections in the Russian Art of Coloured Stone Carving / Art Nouveau
15h20 | Aditi Gupta — La redécouverte de l’Inde sous le pinceau de Gustave Moreau
15h40 | Clare Lapraik Guest — “Beyond Chinoiseries” : Gustave Moreau, Victor Segalen and Chinese art

16h discussion & pause café
17h | Francine Giese — Colourful Creatures : Peacocks in Tiffany’s Stained-Glass Compositions
17h20 | Raúl Fortes — Poésie en verre et bois : the influence of Japanese art in the work of Emile Gallé
17h40 discussion
18h fin de la journée

L’idéal et le grotesque : visions mystiques ou outils satiriques
9h30 | Leili Anvar — Migrations de la Simorgh : réappropriations d’un thème fantastique de la miniature persane et moghole
9h50 | Negar Habibi — La diffusion de la peinture persane en France au début du 20ème siècle : le catalogue Jean Pozzi
10h30 discussion & pause café

10h10 | Josefine Baark — Fantastic beasts and where to hunt them : animals and men in Danish Chinoiserie interiors
11h50 | Ekaterina Lyakovitch — Chinese zoomorphic motifs as an area of interaction between Chinese and European culture : the example of porcelain painting

12h10 discussion
12h30 déjeuner

14h Conférence plénière de Eva Troelenberg
The Arabesque and the Unicorn : Looking at Islamic Art from two Angles

Des motifs esthétiques aux symboles politiques
15h | Béatrice Laurent — Victorian fans of the peacock fan
15h20 | Sophie Pham — La réinvention du paon chez les décadents

16h discussion & pause café
17h | Oksana Mishurouskaya — Le phénix et les spécificités de la chinoiserie russe au XVIIIème siècle
17h20 | Alexandra Sfoini — Le Phénix oriental et son utilisation comme symbole de renaissance pendant la Révolution grecque de 1821

17h40 discussion
18h fin du colloque

Participants

TROELENBERG, Eva-Maria (conférencière invitée), Utrecht university, co-editor of Collecting and Empires. A Global Perspective (Turnhout : Brepols Publishers, 2019)

ANVAR, Leili, MCF, Paris, INALCO

BAARK, Josefine, Leverhulme post-doctoral fellow, university of Warwick

BUDRINA, Ludmila, Associate professor, Ural Federal University, Russia

DIKKES, Elsa, PhD, Leiden university / Middle Tennessee State University, USA

FORTES, Raúl, Lecturer (Japanese language and culture), universidad de Valencia, Spain

GIESE, Francine, Director of the Vitrocentre & Vitromuseum, Romont, Switzerland

GUPTA, Aditi, PhD, université Jawaharlal Nehru, New Delhi

HABIBI, Negar, Lecturer (History of Islamic arts), university of Geneva

KARAVIT, Kiraz, PhD, Bogazici university, Turkey

LAPRAIK GUEST, Clare, Visiting Research Fellow, Trinity College Dublin

LAURENT, Béatrice, Professor (English studies), Bordeaux Montaigne university

LYAKOVITCH, Ekaterina, PhD, Herzen State Pedagogical University of Russia

MISHUROUSKAYA, Oksana, PhD, Fine Arts Academy, St-Petersburg, Russia

PHAM, Sophie, Sorbonne university

SCHMITT, Pia, Lecturer (Japanese studies), Frankfurt university, Germany

SFOINI, Alexandra, Director of research, Institut de Recherche Historique, Fondation Nationale de la Recherche Scientifique, Athens

VINOKUROV, Sergey, Assistant Professor, Ural Federal University, Russia

En savoir plus

Actualités