Bertrand (Julien), La fabrique des footballeurs Article - Janvier 2012

Didier Demazière

Didier Demazière, « Bertrand (Julien), La fabrique des footballeurs  », Revue française de sociologie, janvier 2012, pp. 190-192. ISSN 0035-2969

Résumé

Comment devient-on footballeur professionnel, comment l’accès à l’élite sportive est-il régulé, comment les talents sont-ils produits, comment le métier se transmet-il et s’apprend-il ? Telles sont les questions centrales de cet ouvrage, issu d’une thèse soutenue en 2008 par Julien Bertrand. L’analyse est nourrie par une enquête intensive conduite pendant trois années dans le centre de formation d’un club professionnel français. L’auteur a pu s’insérer progressivement dans un milieu qui ne se laisse pas aisément pénétrer, effectuer de nombreux entretiens avec les jeunes joueurs et avec les membres de l’encadrement, observer de multiples séquences d’apprentissage et de sociabilité, exploiter aussi les dossiers scolaires des pensionnaires. Dans le football français contemporain, le passage par un centre de formation est une condition quasi incontournable pour devenir joueur professionnel. Dès lors, la focalisation de l’enquête sur une de ces institutions est un choix judicieux pour décrypter les mécanismes de socialisation professionnelle et observer les écrémages successifs jalonnant le chemin vers le professionnalisme. Le recrutement dans le centre peut s’effectuer dès l’âge de 12 ans, avec l’accès à un cycle dit de préformation jusque 14 ans, puis l’entrée dans la formation proprement dite, qui dure jusque 19 ans. À partir de 15 ans, les jeunes peuvent obtenir des contrats (aspirant puis stagiaire), avant l’éventuelle offre d’un contrat professionnel, qui marque véritablement leur entrée sur le marché du travail. [Premier paragraphe]

Voir la notice complète sur HAL

Actualités