Derrida entre les lignes de Khatibi : de la notion philosophique à la pratique littéraire Article - 2013

Florian Alix

Florian Alix, « Derrida entre les lignes de Khatibi : de la notion philosophique à la pratique littéraire  », Expressions maghrébines, 2013. ISSN 1540-0085. 〈https://www.ub.edu/adhuc/ca/publicacions/reviste-expressions-maghrebines/expressions-maghrebines-vol-12-no-1-ete-2013〉

Abdelkebir Khatibi a toujours revendiqué l’influence qu’a eu la pensée et l’amitié de Jacques Derrida sur son œuvre. Il s’est pourtant toujours défendu d’écrire de la philosophie. Il semble donc intéressant d’analyser la réécriture qu’il propose de la notion de « différance », centrale chez l’auteur de Marges de la philosophie. Khatibi ne transforme pas le concept mais le remobilise, moins dans l’optique d’une critique ontologique, que pour fonder une pratique de l’écriture. Révéler les écarts entre les signes permet avant tout à Khatibi de créer des liens entre les langues, entre les cultures et les imaginaires.

Abdelkebir Khatibi has always acknowledged the deep influence of Jacques Derrida’s ideas and friendship on his work. However he always denied writing philosophy. That is why this article will analyze his rewriting of the notion of “différance”, which is at the heart of Derrida’s work. Khatibi does not transform the concept, but he uses it, less to criticize ontological categorizations, than to create a form of literary writing. Above, all, revealing differences between signs allows Khatibi to establish links between languages, cultures and fields of the imagination.

Voir la notice complète sur HAL

Actualités